Tout savoir sur la signature électronique

Tout savoir sur la signature électronique

Qu’est-ce que la signature Électronique ?

La signature électronique (ou numérique) est un moyen de valider l’authenticité et l’intégrité d’un document numérique. Elle permet de vérifier que le document n’a pas été altéré et que c’est bien l’auteur qui l’a signé. La signature électronique peut être utilisée pour divers types de documents, tels que des contrats, des factures, des documents officiels, etc.

SOMMAIRE : 

  • Quelles sont les fonctionnalités de la signature électronique ?
  • Quels sont les avantages de la signature électronique ?
  • Les types de signature électronique
  • Comment mettre en place une solution de signature électronique ?
  • Choisir sa solution de signature électronique
  • Quelles différences entre signature électronique et signature en ligne ?

 

Quelles sont les fonctionnalités de la signature électronique ?

Les fonctionnalités les plus courantes de la signature électronique incluent la vérification de l’identité de la personne qui signe, la date et l’heure de la signature, ainsi que la possibilité de vérifier l’intégrité du document. Il existe également des fonctionnalités avancées telles que la signature multiple, la signature en chaîne et la signature scellée.

La signature numérique peut notamment être utilisée dans les entreprises pour signer des contrats et des accords commerciaux, dans les services publics pour signer des documents officiels, dans les universités pour signer des diplômes, etc. Elle permet également une plus grande rapidité et efficacité dans les processus de signature, en évitant les délais postaux et les coûts de papier.

 

Quels sont les avantages de la signature électronique ?

La signature électronique vous apporte un gain de temps et d’argent en vous évitant les délais postaux et les coûts de papier. Elle offre également une plus grande sécurité en vérifiant l’identité de la personne qui signe et l’intégrité du document. Sur le plan environnemental une signature au format numérique est plus écologique car le document n’a pas besoin d’être réimprimé plusieurs fois à chaque signature et ne nécessite aucun transport pour être acheminé. Enfin, elle facilite les processus de signature à distance, ce qui est particulièrement utile dans un contexte de télétravail (entre collaborateurs) ou simplement dans vos relations avec vos clients et fournisseurs.

En résumé, la signature électronique est adaptée pour tous types d’entreprises ou d’organisation, elle permet de gagner du temps, de l’argent et de l’énergie tout en offrant une plus grande sécurité et une meilleure efficacité dans les processus de signature.

 

Les types de signature électronique

La signature électronique est un moyen de garantir l’authenticité et l’intégrité d’un document numérique. Elle permet de vérifier l’identité de l’auteur d’un document et de s’assurer qu’il n’a pas été modifié après sa signature. Il existe différents types de signatures électroniques, chacun ayant ses propres fonctionnalités et usages.

La signature simple consiste à ajouter un hash (une empreinte numérique) d’un document à un message électronique. L’expéditeur du message peut alors envoyer le hash à un tiers de confiance, qui peut vérifier que le document n’a pas été modifié en calculant lui-même l’empreinte numérique. Cependant, cette méthode ne permet pas de vérifier l’identité de l’expéditeur.

La signature électronique avancée (SEA) est un type de signature numérique qui permet de vérifier l’identité de l’expéditeur. Elle repose sur l’utilisation d’un certificat numérique délivré par une autorité de certification (CA). Le certificat contient des informations sur l’identité de l’expéditeur, ainsi qu’une clé publique utilisée pour vérifier la signature. Pour signer un document, l’expéditeur utilise sa clé privée, qui est liée à la clé publique contenue dans le certificat. Un tiers peut alors vérifier la signature en utilisant la clé publique et en s’assurant que le certificat est valide.

La signature électronique qualifiée (SEQ) est un type de signature en ligne qui offre une plus grande sécurité que la SEA. Elle repose sur l’utilisation d’un certificat qualifié délivré par une autorité de certification accréditée. Le certificat contient des informations sur l’identité de l’expéditeur, ainsi qu’une clé publique utilisée pour vérifier la signature. Pour signer un document, l’expéditeur utilise sa clé privée, qui est liée à la clé publique contenue dans le certificat. Un tiers peut alors vérifier la signature en utilisant la clé publique et en s’assurant que le certificat est valide et qualifié.

Comment mettre en place une solution de signature électronique ?

Faire appel à un prestataire expert pour vous accompagner

Lorsqu’il s’agit d’intégrer un outil de gestion en entreprise, il est généralement conseillé de faire appel à des professionnels de l’information de gestion et ce pour plusieurs raisons. Dans le cas de la signature électronique, un professionnel vous apportera notamment ses connaissances en matière de réglementation et vous aidera à comprendre et à respecter les normes en vigueur. Second point, un intégrateur de solutions de gestion, vous apportera son expérience et sa technique afin de déployer la solution la plus adaptée à votre mode de fonctionnement, vos processus internes. Il s’assure et de la compatibilité et de la bonne implémentation de l’outil. Enfin, en cas de problème, un support d’assistance est disponible en cas de problèmes ou de questions.

 

Grafe, intégrateur de solutions de signature électronique

Depuis 2015, Grafe est Revendeur et Intégrateur Yousign et Tedd.signature. Fort de plus de vingt années d’expérience dans le secteur de l’informatique de gestion, nous déployons, paramétrons et adaptons ces solutions en adéquation avec les besoins spécifiques des entreprises. Notre équipe de consultant en charge de ces déploiements assure également l’assistance hotline.

En savoir plus

 

Quelles différences entre signature électronique et signature en ligne ?

La signature en ligne et la signature électronique sont des termes souvent utilisés de manière interchangeable, mais il existe des différences clés entre les deux.

Une signature en ligne est simplement un processus qui permet à une personne de signer un document électronique en utilisant un dispositif connecté à Internet, comme un ordinateur ou un smartphone. Cela peut être fait en utilisant une souris, un stylet ou un écran tactile pour dessiner la signature manuellement, ou en utilisant un logiciel de reconnaissance de signature pour convertir une signature manuscrite en format numérique.

Une signature électronique, en revanche, est un processus de validation de l’authenticité et de l’intégrité d’un document numérique, généralement en utilisant une technique de cryptographie pour générer un code unique associé à la signature. Cela permet de vérifier l’identité de la personne qui signe, la date et l’heure de la signature, ainsi que l’intégrité du document. Les signatures électroniques sont souvent basées sur des normes de sécurité établies, comme le standard eIDAS (règlement européen sur l’identification électronique et les services de confiance).

En résumé, la signature en ligne se concentre sur la capture de la signature manuscrite d’une personne, tandis que la signature électronique se concentre sur la validation de l’authenticité et l’intégrité d’un document numérique. La signature en ligne est donc un sous-ensemble de la signature électronique qui permet de capturer une signature manuscrite pour pouvoir la valider électroniquement.

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus Fermer