Pourquoi et comment assurer la sécurité informatique de votre PME ?

Informations
Grafe > Actualités > Informations > Pourquoi et comment assurer la sécurité informatique de votre PME ?
Pourquoi et comment assurer la sécurité informatique de votre PME ?

Dans le monde actuel, les entreprises dépendent de plus en plus des technologies de l’information pour fonctionner efficacement.
Leur succès et leur pérennité reposent également sur la capacité à protéger leurs systèmes et données informatiques contre les menaces externes et internes.
Dans ce contexte, la sécurité informatique est devenue un enjeu majeur pour les petites et moyennes entreprises (PME).
Cet article vous présente les principaux défis liés à la sécurisation de vos outils numériques, ainsi que les meilleures pratiques pour y faire face.

Les défis de la sécurité informatique dans les PME

Les PME font face à plusieurs défis lorsqu’il s’agit de sécuriser leurs systèmes informatiques, notamment :

  • Le manque de ressources financières et humaines : les PME disposent souvent d’un budget limité pour investir dans la cybersécurité, et il est difficile pour elles de recruter des experts compétents dans ce domaine.
  • La sensibilisation et la formation du personnel : les employés constituent une cible privilégiée pour les cybercriminels, et ils sont souvent mal informés des risques liés à la sécurité informatique et des bonnes pratiques à adopter.
  • Les évolutions technologiques rapides et constantes : les technologies de l’information ne cessent de se développer et de se complexifier, obligeant ainsi les PME à adapter régulièrement leurs dispositifs de sécurité.
  • La multiplication des sources de menaces : les cybercriminels sont de plus en plus nombreux et créatifs dans leurs attaques, et les PME doivent donc se protéger contre une grande variété de risques.
  • Dans ce contexte, il est essentiel que les PME adoptent une approche proactive et globale en matière de sécurité informatique, afin de réduire leur exposition aux risques et de limiter les conséquences d’éventuelles attaques.

Les principales menaces pour la sécurité informatique des PME

Les PME sont exposées à un large éventail de menaces informatiques, dont les plus courantes sont :

  • Les logiciels malveillants (malwares) : il s’agit de programmes ou codes conçus pour infiltrer et endommager un système informatique sans le consentement de l’utilisateur. Les malwares peuvent prendre la forme de virus, vers, chevaux de Troie, ransomwares, etc.
  • Les attaques par hameçonnage (phishing) : elles consistent en l’envoi de faux messages électroniques, apparemment provenant d’une source légitime, dans le but d’inciter les destinataires à révéler des informations confidentielles ou à installer des logiciels malveillants sur leur ordinateur.
  • Les attaques par force brute : cette technique consiste à tester systématiquement toutes les combinaisons possibles de mots de passe ou de clés de chiffrement, jusqu’à trouver celle qui permet d’accéder à un compte ou un système protégé.
  • Les vulnérabilités logicielles : il s’agit de failles dans la conception ou le code des logiciels, qui peuvent être exploitées par des cybercriminels pour s’introduire dans les systèmes informatiques et en prendre le contrôle.

La prévention, première étape de votre stratégie de sécurité informatique

Pour lutter efficacement contre ces menaces, les PME doivent mettre en place une démarche préventive reposant sur plusieurs piliers :


1. Une politique de sécurité claire et adaptée : elle doit définir les objectifs, les principes, les rôles et responsabilités, ainsi que les procédures relatives à la sécurité informatique au sein de votre entreprise ;
2. L’éducation et la sensibilisation du personnel : les employés doivent être informés des risques et des bonnes pratiques en matière de cybersécurité, et être encouragés à signaler toute anomalie ou incident ;
3. La mise à jour régulière des systèmes et des logiciels : maintenez à jour vos dispositifs et applications pour corriger les vulnérabilités connues et vous prémunir contre les nouvelles menaces ;
4. La sauvegarde régulière et sécurisée des données : pensez à effectuer des sauvegardes régulières de vos données critiques, et à les stocker en lieu sûr (par exemple, sur un support externe ou dans le cloud), afin de pouvoir les restaurer en cas d’attaque ;
5. L’utilisation de solutions de sécurité performantes : installez des logiciels antivirus, antispam et anti-ransomware sur vos équipements informatiques, ainsi qu’un pare-feu pour protéger vos réseaux internes et externes.

8 actions concrètes pour sécuriser l’informatique de votre PME

Voici quelques exemples d’actions concrètes que vous pouvez mettre en oeuvre pour renforcer la sécurité informatique de votre PME :


1 – Imposer des règles strictes concernant les mots de passe
Exigez des collaborateurs qu’ils utilisent des mots de passe complexes, qu’ils changent régulièrement et qu’ils ne partagent pas.
2 – Mettre en place un système de gestion des droits et des accès
Attribuez à chaque utilisateur des droits et des permissions spécifiques en fonction de son profil et de ses tâches, et contrôlez régulièrement ces droits.
3 – Sécuriser les terminaux portables et mobiles
Pensez à chiffrer les données stockées sur les smartphones, tablettes et ordinateurs portables des employés, et prévoyez des mesures pour protéger ces appareils contre le vol, la perte et l’accès non autorisé.
4 – Détecter et prévenir les intrusions
Mettez en place un système de détection des anomalies et des attaques sur vos réseaux, et élaborez un plan d’intervention pour réagir rapidement en cas d’incident.
5 – Auditer régulièrement la sécurité de votre entreprise
Effectuez des contrôles de vulnérabilités, des tests d’intrusion et des simulations d’attaques pour évaluer l’efficacité de votre dispositif de sécurité et identifier les pistes d’amélioration.

6 – Sécurité physique
Protégez l’accès physique à vos équipements informatiques. Utilisez des serrures, contrôlez l’accès aux locaux et assurez-vous que les ordinateurs portables et autres appareils mobiles sont sécurisés.
7 – Plan de réponse aux incidents
Ayez un plan de réponse aux incidents en place pour savoir comment réagir en cas de violation de sécurité. Cela peut aider à minimiser les dommages en cas d’attaque.
8 – Choix des partenaires, fournisseurs et clients
Si votre entreprise utilise des services externes, assurez-vous que vos fournisseurs, vos partenaires et vos clients respectent des normes de sécurité élevées. Vérifiez leurs protocoles de sécurité.

Quelques chiffres sur la sécurité informatique pour les PME

Détection tardive

Selon le rapport « 2019 Data Breach Investigations Report » de Verizon, environ 56% des violations de données dans les petites entreprises ne sont pas découvertes avant plusieurs mois.

Mots de passe faibles

Les mots de passe faibles restent un problème. Selon une enquête de Verizon, environ 81% des cyberattaques exploitent des mots de passe faibles ou volés.

Sécurité mobile

Les appareils mobiles sont une cible croissante. Selon une étude de Kaspersky, environ 48% des petites entreprises ont connu une perte de données liée à des appareils mobiles.

Importance de la sensibilisation

Une enquête de Cybint Solutions a révélé que 95% des violations de données résultent d’erreurs humaines. Cela souligne l’importance de la sensibilisation à la sécurité.

Sauvegardes insuffisantes

Selon une enquête de Backblaze, environ 29% des petites entreprises ne font pas de sauvegardes régulières de leurs données, ce qui peut aggraver les conséquences d’une violation.

Ces contenus pourraient vous intéresser

Toutes nos actualités